mercredi 12 mars 2014

Jean Vallée s'en est allé

Le chanteur Jean Vallée  verviétois est décédé ce mercredi à Clermont-sur-Berwinne.
Jean Vallée, qui vient de mourir à l'âge de 72 ans des suites d'une longue maladie, est né à Verviers le 2 octobre 1941 dans une famille de six enfants. Musicien autodidacte, le Vervietois se lance dans une carrière d'auteur-compositeur-interprète après avoir remporté un concours de chant alors qu'il avait à peine 19 ans. Il composera tout au long de sa carrière plus de cent chansons. En 1966, Jean Vallée remporte le Prix de la Chanson française à Spa et le prix de la presse lors de la "Coupe d'Europe du tour de chant" à Knokke. Jean Vallée représentera la Belgique au Festival de Rio où Jacques Brel est dans le jury. Il part ensuite en tournée avec Salvatore Adamo. En 1969, il enregistre son premier album chez Philips et Juliette Gréco le choisit comme vedette américaine de son tour de chant.

Le Verviétois représentera la Belgique à deux reprises au concours Eurovision de la chanson. Une première fois en 1970, où il terminera 8e avec le titre "Viens l'oublier". Il se classera ensuite deuxième derrière Israël, en 1978, avec "L'Amour ça fait chanter la vie".

En 1980, le metteur en scène français Robert Hossein le choisit pour incarner l'inspecteur Javert dans son adaptation des "Misérables" de Victor Hugo. Le spectacle attirera plus de 500.000 personnes au Palais des Sports de Paris.

Dans les années '80, après une tournée en compagnie d'Annie Cordy entre 1982 et 1985, l'artiste présentera sur les antennes de la télévision publique l'émission "La bonne étoile" en compagnie de Dany Saval où il recevra tout ce qui compte dans le monde du show business.

Parallèlement, Jean Vallée continue à écrire et à se produire tant dans les cabarets parisiens que sur les plateaux de télévision où il participera notamment aux émissions "Sacrée Soirée", "Sébastien c'est fou", "Avis de recherche", "Dimanche Martin", "La Classe", "Star 90" ou encore "La chance aux chansons".

En 1994, il sort une compilation de ses plus grands succès et en 1999, le roi Albert II le décore de la médaille de "Chevalier de l'Ordre de la Couronne.

En 2000, Jean Vallée crée un spectacle de Noël qu'il donne dans les églises de Belgique auquel assisteront plus de 20.000 personnes. En 2002, l'Europe le fait "Chevalier de l'Ordre de la Pléiade " et en 2004, Jean Vallée est choisi par le Roi pour participer, devant toute la famille royale, au spectacle de fin d'année au palais. Enfin, en 2005, Annie Cordy chante " Je suis belge " pour les 175 ans de la Belgique sur la Grand-Place de Bruxelles, une chanson écrite et composée par Jean Vallée.

A côté de la chanson, Jean Vallée était également une fervent adepte des sports mécaniques. Il avait ainsi été champion de Belgique de karting.

Malade, le chanteur qui habitait Paris avait regagné sa région natale il y a une dizaine de jours car il voulait trouver le repos près de siens.

vendredi 7 février 2014

Lettre ouverte TV locales



La TNT est prometteuse de nouveaux programmes si les directeurs dd chaines font le travail.

Merci de continuer à soutenir l'action de " Générations Chansons et Accordéons " jamais nous n'avons été si près du but. Avec la TNT, les téléspectateurs vont s'apercevoir du vide sidéral, quand il ne sera pas absent...

Quant à moi j'ai déjà les mires m'indiquant que bientôt il y aura des programmes...



Je veux bien les rencontrer les directeurs de chaines afin de parler des programmes de variétés, avec la preuve que cela ne coûte pas autant d'argent qu'on veut bien nous le faire croire. Une bonne chanteuse reste une bonne chanteuse. Inutile de lui faire descendre l'escalier du LIDO afin de lui donner du talent. Il est là et doit s'exprimer simplement : une voix, un piano, un accordéon. Tout est question de réseaux, de liens d'amitié, de confiance, de culture et de connaissances Notre groupe est la voix des chansons, avec l'arrivée de la TNT nos chances sont multipliées.



En voyant l'inculture des directeurs de chaines, je reste pantois. Que deviendront les 200000 licenciés des cours de chant et de danse, si demain une région ne prend pas le relais et n'ouvre pas ses fenêtres sur un savoir faire à transmettre ?



Nous sommes des passeurs, mais je ne passerai pas. Je veille à sur la mémoire de ceux qui m'ont appris le respect, mon expérience personnelle du public, plus particulièrement Pascal Sevran.

L'avenir ne se jouera pas qu'au dernier étage des buildings que j'ai fréquenté, canapés et petits fours compris...

Je préfère mettre à profit mes loisirs au service des voix de demain.

Merci à tout le groupe de votre soutien

Didier Ouvrard

dimanche 2 février 2014

The VOICE du 1er février


Audiences prime: "The Voice" frôle les 9 millions sur TF1 - France 2, France 3 et M6 faibles et quasiment à égalité

Juste récompense pour TF1 le rythme qu'impose Mika à ses confrères doit les chauffés parfois mais il fou le bordel à souhait, j'ai zapper sur Aznavour mais là c'est plus possible pathétique antipathique et complètement décousu sans intérêt. Mieux vaut avoir comme moi l'intégrale et de se régaler avec le swing d'un Aznavour qui n'est plus que le zombi de lui même 
Didier Ouvrard 

vendredi 24 janvier 2014

François Deguelt: "Le ciel "...

François Deguelt s'en est allé chanter dans " le ciel le soleil et la mer" sa guitare à la main et mille histoires glanées au fil d'une carrière d'une extraordinaire richesse qu'il n'était pas avare de partage au fil de soirée interminablement belles.


Ses histoires, ses rencontres, sont détectables dans ses chansons, pour qui saura y prêter la bonne oreille.

Né à Tarbes, c’est chez ta grand-mère que tu as été élevé, en Charente à Barbezieux ville natale de Jacques Chardonne.

Homme des mers homme de vers tes amis poètes Bernard Dimey, Maurice Fanon, et Jacques Debronckart, Brassens et toi serez les Hussards de Montmartre ton sac marinière trop petit de marin aguerri, tes escales préférées resteront entre " le lapin agile" et " Chez ma cousine" sur la butte ou brilleront longtemps tes refrains ton rire l'éclat de tes interrogations d'ado curieux. « Le bal de la Marine » est fermé provisoirement car il est certain que dans notre boite aux souvenirs nous retrouvions rapidement tes partitions…

Tu garderas dans tes yeux le bleu éternel des aventuriers baroudeurs troubadours

Didier Ouvrard


jeudi 14 novembre 2013

Anny Gould est partie... Loin de vous (Only you) (1957)

Anny Gould est parti chanter dans un autre monde chanter avec les anges, chanter nos souvenirs à ceux que nous avons aimé ici-bas. Anny Gould la voix des années 50 avait prolongé le miracle par l’entremise de Pascal Sevran qui était un fan absolu de la première heure. Anny était la femme enfant, forte convaincante timide doutant d’elle mais jusqu’à l’instant suprême de se présenter au public ce public pour qui elle chantera ces dernières année au soir de son anniversaire le 8 janvier jusqu’en 2009. Depuis elles s’était retiré dans son Berry postée là telle une mama veillant sur sa progéniture chantante quelque part entre Pascal Sevran et Hervé Villard… Anny a toujours été des quatre cents coups de Pascal Sevran, amie et confidente, câline et maternelle, sa venue sur le plateau était toujours un événement. Sa jeunesse et son enthousiasme était pour les jeunes chanteurs un modèle d’accomplissement dans la sobriété… Anny avait souvent la tête en l’air et les idées clairs elle donnait aux chansons une réalité qui dépassait le réel une grande chanteuse diseuse s’est éteinte souhaitons-nous beaucoup d’Anny Gould pour ne pas avoir à regretter le bon temps des grande interprètes. Chanteuse à la voix chaude et puissante, inscrite dans la grande tradition des interprètes des années 1950, son répertoire est surtout constitué de reprises de succès français ou d’adaptations de chansons étrangères. Rapidement elle s’affirme comme une vedette de la radio notamment avec l’émission régulière du dimanche soir « Musique sur la ville ». Elle y chante, accompagnée par les 60 musiciens de l’orchestre Wal-Berg. Elle obtient en 1948 à Deauville, le prix Lucienne Boyer, puis rencontre Raymond Legrand et Pierre Hiegel, son directeur artistique chez Pathé-Marconi. Ses auteurs et compositeurs se nomment Charles Aznavour (Sa jeunesse) Léo Ferré (Monsieur mon passé) Marcel Mouloudji (Un jour tu verras) ou Boris Vian (Le gars de Rochechouart). En 1958, elle est « Reine des Juke Box » avec la version française de Only you : Loin de vous. Elle apparaît à la télévision, relancée par Pascal Sevran dans son émission Chanter la vie sur France 2 en 2003. Elle reprend d’ailleurs l’une des anciennes chansons coécrite pour Dalida par l’animateur et Arlette Tabart sur une musique d’Alice Dona : Tables séparées. Elle fait des duos avec Allan Vermeer, le gagnant du concours de l'émission Entrée d'artistes de Pascal Sevran en 2004. Elle se produit sur la scène du Trianon le 8 janvier 2008, le jour de ses 88 ans. En 2009, elle participe au 21e salon du livre de Cosne-Cours-sur-Loire du 29 au 31 mai au côté de son ami Hervé Vilard. Pour ses 90 ans, le 9 janvier 2010, Anny Gould donne un concert unique au Trianon de Paris. Elle donne également un concert le 17 octobre 2010 au Théâtre La Mare au Diable à Palaiseau, accompagnée au clavier par son fils.

mercredi 16 octobre 2013

Deux sourires une date: 16 Octobre




Pascal 16 octobre 2013


Le 16 octobre pour les amis de Pascal Sevran et Stéphane Chaumont c' est une date qui les unis à jamais. Ce double événement « deux en un », comme on dit aujourd’hui, vous associent mieux encore que le mariage, tellement plus beau que dans les livres, terriblement cruel, juste avant le « the end » des meilleurs romances de cinéma. Cette date, pour ceux qui vous aiment ici-bas est le triste épisode d’une vie à deux affichée, assumée, accomplie. Pour vous, c’était dans les faits et l’évidence depuis le jour de votre rencontre.« Pascal, Stéphane », « Stéphane, Pascal » souvent sur le plateau ou en privé, nous avons été quelques privilégiés à vous entendre vous chamailler. Comme pour jauger l’amour de l’autre, vous vous taquiniez jusqu’à l’engueulade, jusqu’aux cris parfois. Couple explosif et fusionnel! Cher Pascal, je me permets de t’envoyer quelques questions dans les nuages. Oups, pardon, dans « le Cloud », on dit cela maintenant. Ben oui, je suis devenu un « geek » de l’informatique, tu sais ! Pourquoi trouve t-on de moins en moins de vidéos de tes émissions ? Pourquoi les médias ne parlent pas de toi? Mis à part ton amie Dominique Préhu de « France Dimanche » et Michel Drucker » dans « Les 500 émissions mythiques de la télévision française » et dans son dernier livre « De la lumière à l'oubli » Voilà un titre qui aurait pu être de toi aussi. Sinon, rien , encore quelques amis que tu as connus ou pas .Ceux-là entretiennent des pages amicales sur des réseaux sociaux, sites et autres blogs. Que devient l’équipe de l’émission ou des chanteurs que tu as révélés ou ressuscités ? Parfois ces questions m’arrivent, je tente d’y répondre humblement...alors que d’autres interrogations me taraudent. Que deviennent Lulu , Zébulon , les souris? Serge T. Plus de nouvelles. Il serait dit-on entre son appareil photo et New-York …C’est bien lui le plus heureux, tiens !Où sont les héros de ton journal ? Certes, tu les disais éphémères. Au nom de ton amitié, nous nous étions promis avec quelques-uns de nous revoir de temps en temps… Mais tous mènent leurs vies, avec son lot de tristesse, de bonheur, d’amour, de mort , alors on oublie vite les morts comme tu l’as si bien écrit. As-tu vu passer là-haut « Vincent L’Alsacien » parti sur la même route que Dalida ?Pourquoi tes livres et plus particulièrement les neuf tomes de ton journal ne sont-ils pas réédités en coffret ? Pourquoi en est-il de même avec tes chansons ?Il me vient des rumeurs .... Bientôt, sortiraient des compils de tes émissions. Beaucoup attendent cela. j'espère que ce travail sera confié à des gens qui ont été tes collaborateurs ; Gérard « Tintin » doit être de cette aventure ! Malgré tout, je suis heureux d’être là et conscient de la chance que j’ai de pouvoir t’envoyer ce petit message " rappel d’amitié "Depuis notre Terre, qui est parfois si jolie...enfin pas toujours...Nous sommes encore quelques-uns à nous souvenir de vous deux. Un petit signe gentil de fidélité et de mémoire. D’Ici-bas.

Didier OUVRARD

samedi 12 octobre 2013

EMILIE BONNET, c’est comme le Bonheur…

Tôt ce matin, Emilie me bouscule. Elle souhaite mon avis sur son dernier CD. Avec quelques semaines de retard, indépendantes de ma volonté, je me souviens d’elle. Elle faisait vibrer les platines de la bande FM en 1983 avec « j’essaierai d’oublier » en ce temps béni de la radio. Sa voix résonne encore en moi .Ce matin Emilie me fait sentir son impatience.


Elle s’interroge de ne pas avoir encore mon sentiment sur son dernier CD.

Elle a raison Émilie, j’ai pris un retard qui deviendrait préjudiciable si je ne m’armais pas de la volonté de cette curiosité que je revendique à qui veut bien l’entendre.

L’album d’Emilie Bonnet s’appelle « Laisse entrer la lumière » 16 titres qui composent un album innovant, désopilant, inné, pudique et à cœur ouvert. Renouvelant et transformant sans dénaturer cette belle âme à la voix aussi rocailleuse que son regard doux .Ne vous y tromper pas ce petit brin de femme est d’un caractère bien trempé, elle sait planter sa plume là où ca réveille ,évoluant sur des thèmes pentus, parfois explorés pour certains, mais avec une telle évidente probité, cette qualité, apanage des rigoureux Emilie est de bonne foi.

Honnête et rigoureuse, observatrice et scrupuleuse, je me demande d’où lui vient cette inspiration du mot juste, dans une mélodie afin d’en souligner tout en force la délicatesse. Elle n’est pas à un antagonisme prêt notre Emilie Bonnet, elle affronte et oppose ses brins de vie comme on se remet en question.

Plage 8 « ta vie en prose » tiens ! J’écoute ce CD le jour des 50 ans de la mort de Piaf hasard ou clin d’œil en tout cas belle émission !

Emilie Bonnet, afin de la situer vocalement, est l’enfant que Rod Stewart aurai eu avec Bonnie Tyler c’est peu dire l’énergie qu’il s’en dégage …

Dans son album vous croiserez des personnages de vie, de ces gens aux silhouettes furtives que nous croisons sans nous retourner et qui attirent le regard par leurs singularités.

Son CD est terriblement fort, divers, insolite, empreint de vérité et d'expérience .Je me retiens de lui dire avant de poster ce Blog.

« Je m’accroche à la vie » plage 4 comme sa voix s’accroche à moi et m’interpelle

Les thèmes explorés sont si justes, les mots taillés au diamant sur des mélodies d’orfèvre sont des bijoux frappés de bon sens. La justesse est au rendez-vous à chacune des chansons , chaque titre des 16 chansons exprime d’entrée tout un univers.

Chez Emilie Bonnet rien n’est laissé au hasard, le cœur donne le rythme. C’est l’expérience qui se rappelle à nos bons souvenirs, ceux d’une vie de femme, d’une vie humaine : la sienne. Elle devient nôtre tant ses propos sont précis.

On ne chante pas avec cette voix là sans sincérité. Il y a de la vérité dans la voix d'Emilie Bonnet. Elle ne joue pas avec nos sentiments, elle partage les siens et ils deviennent nôtres à l'instant même où ils tombent dans mon oreille. Le virtuel n'a pas sa place dans le coeur et la voix qui me bouleverse ce matin. Un timbre déchirant pour dire fort ses écorchures . Ses chansons racontent des blessures qui peuvent être les nôtres.

PS : Qui ne se souvient pas de « J’essaierai d’oublier » 1983, reprise 10 ans plus tard sur des paroles de JJ Goldman, sous le titre "Si tu veux m'essayer", pour Florent Pagny . Les paroles de l'originale sont différentes de celles d’Émilie Bonnet. Néanmoins je vous recommande l’originale à la copie.

C’est du bon, c'est de l'Emilie Bonnet, bonheur alors, comme « dis leur » (plage 15) une alchimie vocale partagé avec le rappeur « ANK ».

Didier Ouvrard



dimanche 14 juillet 2013

Hommage à André Verchuren

« LE ROI DE L’ARENE N'EST PLUS »


Les fiancés d’Auvergne sont en deuil.

André Verchuren, ce grand Républicain qui incarnait le respect et l'ambiance festive des fêtes populaires, l'accordéoniste de "Gueule d'Ange", est décédé peu avant le 14 juillet, juste avant la fête nationale et l’arrivée du Tour de France.

J'ai eu l'honneur, et peut-être le privilège, de fréquenter André dès mes débuts en radio, puis sur scène, et bien sûr dans les émissions télévisées de Pascal Sevran, qu'il aimait surnommer "le roi du Bal". Je me souviens des dîners au Fouquet's, après les tournages, endroit mythique ou André avait son rond de serviette à demeure. Je me souviens des banquets après ses galas. Mais oui, Madame, dans le monde de l'accordéon, on parle encore de galas. Par respect.

André était toujours à l'aise, même lorsque les banquets n'étaient que des pique-niques froids sous des préaux venteux, dans l'ambiance retombée des fins de bals. Dès son entrée, qu'elle fut en scène ou plus simplement à table, comme un gladiateur puissant, il avait dans ses yeux l'intelligence des géants capables de vous vêtir d'importance, s'intéressant à vous comme si vous étiez un membre de sa propre famille, cette dynastie de musiciens. De Raymond son père, de lui-même et de ses fils Harry et André junior, il reste des souvenirs gravés à jamais dans le vinyle, "Les 4 Verchuren".



André élargissait sa famille à celles et à ceux pour qui il était magique de poser pour une photo avec lui, ainsi qu'aux nombreux chanceux qui ont eu le bonheur de jouer avec lui.

A seize ans, André avait reçu des mains du Roi des Belges Léopold III la Coupe Mondiale d'Accordéon. C'était en 1936, avant la guerre durant laquelle, courageux et éternel admirateur du Général, il s'illustra dans la Résistance en aidant les parachutistes des forces alliées à échapper aux tortionnaires ennemis. Dénoncé en 1944, André fut jeté dans le convoi numéro 7909 en partance pour Dachau. Déporté parce que Patriote. Au péril de sa vie, il provoqua les séides de Heinrich Himmler, les trop fameux SchutzStaffel mieux connus sous le nom de "SS", en faisant chanter "La Marseillaise" à ses camarades d'infortune au péril de sa vie, le jour du 14 juillet. Libéré, il lui fallu plusieurs années pour retrouver l'agilité de ses doigts.

Homme de radio, homme de télévision, l'Olympia leva ses rideaux sur lui plusieurs semaines durant. Acteur de la vie au cinéma, il ne ménageait pas ses efforts pour partager son plaisir avec ses musiciens. S'il n'est pas intronisé "Accordéoniste du Tour de France", ce qu'il fit pour la "petite reine" en faisant danser les foules à l'issue des courses a très largement contribué à populariser le cyclisme, un sport où il retrouvait ses amis, et une véritable famille.

En présence du Général De Gaule, il égaya le lancement du prestigieux paquebot "France".

Son épouse Micheline décéda en 1974, victime d'un accident. Tous ceux qui ont connu André ces dernières décennies ne peuvent pas ne pas connaître le doux sourire de Louisette, à qui j'envoie un affectueux baiser auquel s'attachent beaucoup de souvenirs.

André, tu resteras à jamais dans nos cœurs indéfectiblement associé à l'image de l'Accordéon Populaire, élégant et joyeux. Je sais que de Là-haut tu ne manqueras pas d'organiser l'ultime spectacle, " L'André des Artistes", que nous aurons toujours scintillant en nos cœurs par-delà l'inconnu.

Les obsèques de Monsieur André Verchuren , Commandeur de l'Ordre National du Mérite, Officier de la Légion d'Honneur, auront lieu en l’église de Chantilly (Oise) le mercredi 17 juillet à 14 h 45

Didier Ouvrard.




A FIRMINY 2002


AVEC LES COPAINS DU FESTIVAL NATIONAL D'ACCORDEON 2002


AVEC LOUISETTE ET ANDRE DANS LES LOGES DE LA CHANCE AUX CHANSONS

1982 MA PREMIERE RENCONTRE AVEC ANDRE AU BON TEMPS D'ALOUETTE UN SOIR DE CHRONO DES HERBIERS

AVEC GEORGETTE PLANA

dimanche 31 mars 2013

Chers amis fidèles

Les émissions pilotes de Générations Chansons ont rencontré un immense succès sur la zone de diffusion de TV3P, web-tv régionale que nous remercions en la personne de Philipe Gouraud pour son accueil et sa précieuse collaboration.
Le concept de "la chanson française en France" a été plébiscité par les spectateurs. Vous avez aimé la simplicité et la qualité des artistes qui ont osé sortir des studios pour aller à la rencontre du public, dans des décors qui ne doivent rien à l'artifice, les décors de la vraie vie, vos décors.

Aussi, nous avons décidé de vous offrir la suite sur le même principe, toujours à l'écoute des talents mûris face au public, ainsi que des jeunes pousses faisant leurs premiers pas, que ce soit dans la chanson ou l'accordéon.

Générations Chansons va marquer une courte pause, juste le temps de mettre en place les structures nécessaires pour que vous puissiez accéder dans les meilleures conditions aux émissions, et plus encore. C'est un travail important, à l'issu duquel nous vous réservons quelques surprises.

Toute l'équipe tient à vous remercier, vous spécialement, spectateurs qui croyez avec ferveur en la chanson française de qualité, vous qui n'avez pas oublié les talents d'hier, vous qui aimez ceux d'aujourd'hui, vous qui soutenez sans faiblir ceux de demain.


A très bientôt sur le canal spécial de Générations Chansons !


Didier Ouvrard

Greg Frénard


samedi 16 février 2013

Générations Chansons du 16 février 2013

L'émission d'aujourd’hui est un hommage à Maurice Larcange merveilleux accordéoniste, grand mélodiste. Avec les musiques les chansons qu'il a signé, mais aussi un document en accord avec son fils Mickael que je salut ici sans oublier sa veuve Colette... Momo a inspiré des générations de musiciens mais aussi d’animateurs dont j’ai été au jour où je me suis retrouvé à devoir animer une émission radio sur l’accordéon. Maurice qui m’a encouragé et tuyauté et c’est grâce à cette émission que j’ai pu entrer dans l’équipe de Pascal Sevran.


Au programme : Maurice Larcange, Michel Bougerie, Nancy Audibert & Damien Chaucot, Mickael Richard, et un clip de CHAPLAIN en exclusivité que vous serez les premiers à voir avant sa sortie juste après l’émission

                                   dans un gala d'accordéon avec Zinzin et Maurice Larcange en 1994

                      avec Michel Bougerie sur le plateau de "la chance aux chansons" en 1993


 avec Michel Bougerie et Aurélie Gusto le 6 fevrier 2013 l'ors du tournage de l'émission qui passera aujourd'dui sur www.tv-3p.fr